• Mes sorties

    Musée des Beaux-Arts de Lille

    Scène de la vie publique : Jésus, Marthe et Marie

    Jeudi dernier, nous avons décidez avec ma camarade de classe de consacrer la partie libre de notre emploi du temps à une visite. Nous sommes donc allée réviser les scènes bibliques dans l’iconographie des œuvres du Musée des Beaux-Arts de Lille. (Logique pour des étudiantes en Histoire de l’Art et de l’archéologie)

    C’était très intéressant d’y aller sans avoir préalablement revu notre cours car nous nous sommes rendus compte que cela nous venait en coopérant et en observant. Ce qui est une façon méthodique et essentielle pour l’apprentissage. Je me suis impressionnée moi-même.

    Voici donc quelques œuvres qui m’ont marquées.

    La résurrection

    Tout d’abord celle ci. C’est une pièce de retable en albâtre polychromé et rehaussé d’or trouvée en Angleterre vers 1400.

    Si vous souhaitez voir ce que j’appellerai son “petit frère jumeaux” vous pouvez vous rendre sur le blog de Isaakir.

    Je l’ai trouvé assez drôle de part l’impression que la sculpture du christ s’envole en criant “youpi!”.

    Scène de la vie du christ et le couronnement de la vierge

    Encore une pièce de retable, cette fois ci en Ivoire datant de 1315-1330. Ce fût notre première réussite! Si vous regardez de bas en haut, vous remarquerez les grands événements de la vie du christ ainsi que des scènes doubles. Nous avons par exemple, l’Annonciation, le Christ parmi les Docteurs, le Dernier Repas du cChrist ou encore l’Ascension.

    Scène de l’apocalypse : L’ascension des élus et la descente aux enfers des damnés

    Ces deux scènes ont été particulièrement facile à reconnaître. Je vous les présente parce que j’apprécie la peinture en générale. De plus, je remarque un travail de l’artiste assez subtil quant aux différences de représentations entre Eden et Enfers.

    Vénus

    Partons maintenant dans un tout autre contexte. Nous devons également étudier la mythologie dans l’art, un thème abordé à des époques biens éloignées les unes des autres. C’est sans hésité que je vous appose une représentation de Vénus. Ma déesse Greco-romaine préférée si j’ose assumer.

    Et enfin, pour mon petit plaisir personnel, un des nombreux paysages affichés dans ce musée pour lesquels j’adore la beauté, la précision et la profondeur. Ils m’inspirent l’aventure et la découverte. Je me demande ce qu’il peut y avoir au delà et je laisse parcourir mon imagination tout le long de mon observation.

    Paysage

    En espérant que cela vous donnera envie de visiter !

  • Mes sorties

    Les Halliennales 2019

    Salut salut!

    Aujourd’hui je vous parle de ma sortie au salon littéraire annuel de Hallennes-lez-Haubourdin dans le Nord de la France. (OUI avec du retard.)

    <= Voici ma petite tête après l’acquisition de deux œuvres très attendue de Frédéric Livyns. Le fameux dieux de l’épouvante dans ma bibliothèque.

    J’ai donc récupérer “Les initiés” que je me réserve pour Halloween, horreur niveau (-18ans). Et en suite, un cadeau inattendu “Les cendreux” un tout nouveau genre mais fidèle à sa plume. (Voir ma chronique dans la rubrique “Mes lectures”.)

    Les autres œuvres de mon auteur choupinet : Anthelme Hauchecorne! Ce type à beau avoir été mon prof, c’est toujours en dehors du cadre scolaire que je suis la plus mal à l’aise de le revoir. EN 2 ans de BTS!

    Tout ça pour dire que grâce à mon blog et à ce super auteur, j’ai pu récupérer “Moitiés d’âme” gratuitement pour un service presse que pour lequel je vous partagerais mon avis. Quand j’aurais eu le temps de le lire (c’est un petit pavé quand même).

    Je lui ai également pris “Le carnaval aux corbeaux”, que j’avais déjà commencé sur Kindle mais vu les visuels, je préfère le finir sur papiers.

    Et enfin, une dernière acquisition SF post apo dont je ne vous parle pas parce que je la réserve pour un prochain article. Je peux simplement dire que j’ai découvert la maison d’édition HSN , n’hésitez pas à chercher laquelle de leurs oeuvres j’aurais pu acheter!

    Donc voilà, pour résumer, ce fût une super journée en compagnie de Loulou, une super rencontre avec Vincent Tassy, un petit aperçu de Madame Dabos au loin et d’énormes files d’attentes. Tout ça dans la bonne humeur parce qu’il y avait des frites!

    A l’année prochaine! 🙂

  • Mes sorties

    Escape game Team break

    Agence de Lille dans le nord de la France :

    Plus d’infos ici => https://www.team-break.fr/escape-room-lagence/

    Haunted room

    L’agent paradox déguisé en maître d’hôtel vous emmènent vous et votre équipe à la recherche de trois indices. En effet,il s’agit de découvrir les mystères liés au journaliste disparus avant votre visite. Attention,des morts rôdent dans l’hôtel et seule une entité se démarque des autres… Tâchez de découvrir laquelle… Si vous n’êtes pas déjà mort…

    Du travail sérieux dans la mise en place et des énigmes qui relèvent d’une bonne communication ! Une expérience différente mais toujours agréable à découvrir ! 

    Santé à paradox!

  • Mes sorties

    Escape Game John Doe

    Agence de Lille dans le Nord de la France :

    • 3 missions
    • 6 salles de jeu
    • 36 joueurs en simultané

    Plus d’infos ici => https://www.john-doe.fr/

    Nous étions un groupe de 5 filles et avions choisis “La prison de Blue Castle”.

    Franchement pour une première expérience, le thème a fait son effet.

    Menottées à trois dans une cellule fermée. Une ambiance glauque et stressante à la recherche d’indices macabres sur un certain JEFF, pour trouver le moyen de nous échapper.

    Un gardien à l’affût du moindre bruit…

    Depuis le poste de contrôle, notre Agent ID Guizmo nous a aiguillé vers le chemin de la victoire pour un record de 58min et 50sec sur 60min de jeu au total.

    Un Agent très accueillant, très sympathique et qui apprécie son métier.

    Une aventure remplie de recherche d’indices et d’énigmes !

    Ah quand la prochaine mission ?

  • Mes sorties

    Exposition Homère

    Didou m’a dit : “Y’a une expo sur Homère.”

    J’ai répondu : “OU CA?”

    Bref, j’suis allée à une expo.

    Cet après-midi en famille m’a permis de redécouvrir ma fratrie et de ré-ouvrir mon esprit à l’artiste qui se terrait au fond de moi. Une opportunité, passionnée d’histoire et de découverte…

    L’exposition Homère est l’une des nombreuses expositions du Louvre Lens. Elle se caractérise par sa diversité d’œuvres anciennes comme récentes racontant l’histoire d’Homère et ses deux épopées : l’Iliade et l’Odyssée.

     J’ai fait une sélection d’œuvres favorites symbolisant Homère et son univers pour vous donner un aperçu.

     ———

     Tout d’abord une première pièce vers le domaine des dieux. La base du mythe et les “responsable” de la réussite ou de la perte et même de l’existence des héros.

    Par sa nudité et ses gestes gênés, Aphrodite, la déesse de l’amour et de la sexualité, trompe le visiteur par la fragilité et la timidité. Cependant, n’est-ce pas de sa rivalité avec les autres déesses que naissait la guerre de Troie ?

    ———

     En suite, je retrouve les représentations du poète aveugle comme l’on put les lire dans ses récits biographiques.

    Ce vieil homme que l’on voit chanter ses histoires munis de sa lyre.

     Ses mélodies traversent le tableau au point que cela me donne l’impression de les entendre. Je me laisse fasciné comme les bergers autour de lui.

     ———

    Je me dirige ensuite vers l’Iliade sur les traces du héros Achille et de la guerre de Troie. J’aperçois Hélène, seul regardant le rivage… Je ressens alors une profonde tristesse mais également de profonde interrogation. Que regarde-t-elle ? Qu’attend-elle ? Va-t-il un jour arrivé ?

     ———

     J’entame à présent la troisième partie de la visite.

    Je pars à la rencontre d’Ulysse et son Odyssée. Je rencontre Calypso, la princesse Nausicaa mais également ces êtres qui m’inspirent depuis le dessin animé : les sirènes.

    Ces monstres empêchent le retour d’Ulysse auprès de sa douce Pénélope et entament le récit d’une longue aventure.

    ——

    Enfin l’exposition possède de nombreuses œuvres consacrées au Jugement de Paris et à la chute de Troie.

    Le phénomène qui reste le plus impressionnant est “l’Homéromanie”.

    En effet, comme l’exposition en constate, les reliques comme l’art décoratif, l’histoire et les artistes ont témoigné d’une inspiration profonde pour ces monuments de la littérature laissant aujourd’hui des traces d’un récit datant pourtant de l’Antiquité.

     ——

     J’ai beaucoup apprécié cette exposition ! Une diversité d’œuvres et une histoire passionnante.

    J’ai appris que quelques soit le temps qui nous sépare de notre passé, il en est toujours du fait que c’est grâce à lui que nous avons pu évoluer.

    Sans oublier de passer par la divine galerie du temps…

    Magnifique!