Mes lectures,  SF

Seconde humanité

Auteur Adrien Mangold 
Edition L’Homme Sans Nom 
Genre SF 
Publication Novembre 2018 
Nb de pages 384 
En quel honneur Lire un achat des Halliennales 2019 avant la prochaine édition (Malheureusement annulée cette année) 

Résumé : César Séfria voit son destin bouleversé par une infime erreur. De son laboratoire s’échappe un virus qui provoque une pandémie en voie de décimer une grande partie des rescapés du Grand Bleu, catastrophe écologique planétaire. L’antidote échappe aux plus grands cerveaux, et la situation presse. À court d’idées, il se réfugie dans la lecture d’un manuscrit qui transcrit les derniers moments de cette apocalypse et suit quatre destins croisés, duos improbables, qui se battent pour sauver la Terre de la montée critique des océans et de son asphyxie. Pour son premier roman, Adrien Mangold explore les destins d’un chercheur, d’un soldat et d’une fillette qui pourraient alors marquer l’Histoire quand d’une inattention naît une pandémie, d’une convoitise une guerre, de l’apocalypse une seconde Humanité. 

Il s’agit d’un roman particulièrement actuel dans le sens ou le récit traite d’un cas de pandémie. Et pourtant il s’agit de SF. 

Je suis contente de l’avoir gardé jusqu’ici et de pouvoir comparer la situation des protagonistes à celle des gens qui m’entourent.  

L’originalité est telle que pour se dépatouiller d’un problème qui devient mondial, le personnage principal va fouiller dans les erreurs passées de l’humanité à travers un “roman dans le roman”, comme une mise en abîme.  

Beaucoup d’émotions dans ce livre comme on a pu en connaître ces derniers mois. La perte, la peur et l’angoisse. Et dans ce deuxième roman plus axé sur la guerre, la catastrophe écologique les sentiments n’en sont pas moins différent. J’ai adoré le personnage de Harlong, sûr de lui et prêt à tout pour atteindre le même objectif. Chaque personnage à son importance ici pour l’avancement de l’histoire et ils ont tous un caractère très humain. 

Je ne sais pas quoi vous en dire de plus de peur de vous spoiler car dans ce genre de récit le moindre détails est important pour la suite. Vous aurez la chance de parcourir le Groenland, des villes sous-marines et une Australie tout en hauteur.  

Je reste sur une fin qui m’a laissée perplexe mais je pense en connaître la raison. N’hésitez pas à me partager la vôtre !  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *