Mes voyages

Puglia 2019

A ce jour, cela fait un peu plus d’un an que je suis partie en voyage d’étude dans les Pouilles. Il s’agissait d’un voyage concocté par un binôme de ma classe de 2e année de Tourisme, et chance pour moi je suis proche de l’une des organisatrices. Au début de la création des voyages en groupe, j’étais déjà sûre de voter pour le sien car il me tardait de découvrir sa région natale d’Italie. Et j’avais raison, la présentation avait fait l’unanimité dans les votes des participants.

Et aujourd’hui, je vous présente avec un peu de nostalgie, ce super voyage d’une semaine en Italie.

Le premier jour était essentiellement réservé au voyage vers notre chère destination. Parti de Lille nous avons pris l’avion à Charleroi pour atterrir à Brindisi dans la botte de l’Italie. Et quelle chaleur inattendue une fois sur place !

Nous avons embarqué dans le car le plus ambiancé du sud pour nous diriger directement vers notre première activité :

La visite d’Alberobello et ses trullis. Et quelle belle entrée en matière que de se retrouver dans un paysage classé à l’UNESCO par sa beauté et son authenticité ! De plus, nous étions accompagnés par une super guide francophone de chez GetYourGuide, n’hésitez surtout pas, leur professionnalisme et hors pairs.

Après quelques emplettes et une présentation surprise des fameux “taralli” (et retenez les parce qu’ils sont importants), nous nous sommes dirigés vers un restaurant très original. En effet, la “Casa Nova” se trouvait dans le sol d’une maison, telle une cave et nous nous y sommes littéralement goinfré ! Un festin de roi pour lequel j’ai eu du mal à finir mon assiette, mais c’était tellement bon ! Antipasti, soufflés aux fromages, burrata et charcuterie, c’est une adresse à ne pas rater si vous passer par Alberobello 🙂

Après le repas, nous nous sommes rendus à notre hôtel en bord de plage, un village de maisonnée très accueillant et coloré. J’ai vraiment adoré l’emplacement qui était à la fois reposant et chaleureux sur la côte d’Ostuni. Pour un éductour, c’est le must.

Pour ce deuxième jour, nous sommes partis en direction de Lecce et nous avons pu découvrir grâce à notre guide, la beauté de la vieille ville. L’architecture, le théâtre romain, la Basilique Sante Croce et tous les petits détails qui donnent à cette ville le surnom de “Florence baroque du sud”. Sans oublier les taralli mis à disposition des touristes à chaque quoi de rue !

Au déjeuner, une spécialité du Salento du même nom que le restaurant “La Puccia“, une sorte de pain pour lequel nous choisissons nous-mêmes parmi les ingrédients locaux. Et c’est un régal ! Si vous passez par la, avis subjectif hein, mais tentez fromage et tomate sèches, c’est simple mais très bon !

L’aprem, nous avons visité le musée archéologique Faggiano, bien que mes camarades n’aient pas tous appréciés, histoire de goût, j’ai adoré découvrir cet endroit. C’est très impressionnant de découvrir des trouvailles entière et profonde dans une maison si fine de largeur et collée à ses voisines. Pour finir à Lecce, nous avons dégustés une glace artisanale comme je n’en avais jamais mangé. Et devinez quoi, il y avait de la « Stracciatella » ! Evidemment, j’ai sauté sur l’occasion.

Ce soir-là, nous avons fini la journée à l’hôtel avec un petit buffet sympa.

Le troisième jour était à mon avis, le plus fatiguant mais le plus impressionnant pour les yeux. Nous sommes partis en direction de la capitale européenne de la culture de 2019 qui n’était autre que “Matera”. C’était évident pour une classe de BTS tourisme, mais inévitable au vu du spectacle que les Sassi nous ont réservés.

Et alors attention parce qu’après les yeux, c’est les papilles qui ont été servie. Le restaurant “Osteria la Pignata” nous a régalé avec ses Orecchiette, vous m’en direz des nouvelles !

L’après-midi nous sommes reparti de plus belle avec une rando face à la ville sur l’autre versant de la vallée. N’oubliez pas vos chaussures de marche et votre coupe-vent si vous partez à l’aventure dans les spectaculaires Sentiero Belvedere! J’ai failli m’y envoler avec mes 1m57 !

Pour ce dernier jour de visite, et malgré la fatigue de nos excursions, nous avons tenu bon sur le programme pour prendre le car vers les grottes de Castellana. Et malgré quelques glissades qui nous ont bien fait rigoler, la classe entière était impressionnée par cette cavité garnie de stalactite coloré vieux de quelques centaines de milliers d’années.

Le midi, nous sommes retournés à Ostuni mais cette fois ci dans le centre pour déguster des panzerotti à la Pizzeria Follie. L’ambiance n’était pas la même que dans les restaurants dit “touristique” mais voici une autre manière de profiter de ce qu’on appelle le “vrai patrimoine”, surtout en se régalant. L’observation nous apprend beaucoup de choses sur nous-mêmes et sur les autres et c’est toujours intéressant de superposer les cultures.

Pour suivre sur notre lancée, la tante Antonietta de mon amie l’organisatrice est venue nous présenter le centre-ville en qualité de “greeter” (guide bénévole) ce qui a continué notre lancée sur la vision typique de la destination. Ostuni est surnommée “Citta blanca”, si vous avez envie de découvrir des influences grecques c’est l’une des plus jolies villes que j’ai pu visiter.

En fin d’après-midi, nous avions une visite dans la ferme agricole Frantoio Oleario Antonio Cisternino qui produit sa propre huile d’olive, et évidemment, avec une dégustation à la fin. Le combo ludique et nourrissant qui fait la joie de chaque participant à tous les coups. Franchement, si vous avez un peu de temps, n’hésitez pas à passer voir ces petits agriculteurs régionaux qui vous présenterons des spécialités de qualités à ramener au pays.

Pour finir en beauté avant le retour du lendemain, atelier cuisine et diné-spectacle au Holiday Osteria di Marre & Pizza, réservé pour le groupe. Non seulement nous avons pu déguster plus de trois plats délicieux mais en plus, nous avons dansés au rythme de la musique locale et traditionnelle avec le groupe folk “Radici del Sud“. Quelle soirée !

Credit by Océane

Le lendemain prévoyait le retour en France et pour finir ce voyage en beauté je suis allée sur le bord de plage pour savourer la brise du petit matin, comme dans les films. Et vous avez quoi, ça vous donne ce petit frisson qui vous rend à la fois triste de partir mais également content de rentrer vous reposer. C’était une très belle destination à découvrir et pourtant pas si éloignée ni coûteuse. Dites-moi si vous avez déjà visiter les Pouilles, dans le cas contraire, ajoutez-le à votre Travel-list 😉

Je tiens à remercier Charlotte pour ce super voyage <3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *