Mes visionnages

Freud #1

Titre originalFreud
GenreDrame, Policier, Thriller
Création / RéalisationMarvin Kren
Chaîne d’origineNetflix
Nb. de saisons1
Nb. d’épisodes8
Durée45-55 min
Diff. originale23 mars 2020

Synopsis : Vienne, fin du XIXe siècle. Le jeune Sigmund Freud se retrouve impliqué dans un complot obscur aux côtés d’une voyante en enquêtant sur des meurtres et des disparitions.

Encore une fois, je retrouve une série qui se place dans un contexte du XIXème pour lequel je ne peux enlever ma passion. Mais ici non pas dans le Londres traditionnel mais dans la capitale Autrichienne.

(Avis subjectif : J’ai adoré la VO que j’ai trouvé très sensuelle contrairement aux stéréotypes criards de la langue allemande)

L’on retrouve ici, un mélange de science confrontée à du fantastique, le tout autour d’une enquête policière. Les meurtres se multiplient à Vienne et Freud va s’associer à Fleur, une supposée voyante et Kiss un officier au lourd passé, tout trois tenteront de comprendre qui, comment et surtout pourquoi.

Bien que l’on puisse donner deux visions différentes du spectateur, celui qui pense à du paranormal et celui qui étudie le cas du point de vue neurologique. En effet, dans Freud, le fameux psychanalyste est confronté à la patiente la plus importante et intéressante de sa carrière à cette époque. Et pour ne pas vous en dire trop, elle me fait beaucoup penser au protagoniste principal du film “Split”, pour ceux qui l’auront vu. Les patients sont-ils protégés ou possédé par leurs propres démons ? Une question intéressante à développer selon le cas.

En tout cas, vous n’avez pas le temps de vous ennuyer tant les interrogations sont nombreuses mais n’en perdez pas la tête pour autant ! Vous verrez que le contexte politique et les légendes hongroises énoncées y rajoute une touche bien construite. En tout cas la cohérence de fin est au rendez-vous.

 Pour finir, ce dernier point n’est vraiment négatif, mais si vous chercher une réelle bio de Freud, penchez-vous plutôt sur un documentaire. Le cas traité dans cette série n’a jamais été apposé dans les œuvres d’études de Sigmund et sa notion paranormale est assez imposante.

Voilà pour Freud, une série que je vous conseille vivement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *