Mes visionnages

Haunting of Hill house #1

Titre originalHaunting of Hill house
GenreDrame, Epouvante-horreur
Création / RéalisationMike Flanagan
Chaîne d’origineNetflix
Nb. de saisons1
Nb. d’épisodes10
Durée42−71 minutes
Diff. originale2018

Synopsis : Plusieurs frères et sœurs qui, enfants, ont grandi dans la demeure qui allait devenir la maison hantée la plus célèbre des États-Unis sont contraints de se retrouver pour faire face à cette tragédie ensemble. La famille doit enfin affronter les fantômes de son passé, dont certains sont encore bien présents dans leurs esprits alors que d’autres continuent de traquer Hill House.

Une série qui m’a bouleversée.

En effet, si l’histoire de la famille Crain en a effrayé beaucoup, elle en a attristé plus d’un. Il s’agit ici de mêler horreur et mélancolie dans une revisite du célèbre mythe de “maison hantée”.

Ce qui est très intéressant avec cette série, c’est le plan des épisodes, les thèmes et les flash-backs. Vous vous rendrez rapidement compte que tout est manigancé pour révéler au spectateur morceaux par morceaux le fin mot de l’histoire. Et quelle histoire, dans le premier épisode, la famille fuit la maison pour on ne sait encore quelle raison, apparemment poursuivie par quelque chose et la mère manque à l’appel. Oui, j’avais fait la même conclusion, mais je vous laisse déjà mariner vos hypothèses. Vous verrez bien. 

Pour vous expliquer, les épisodes nous présentent les membres de la famille adulte, leur situation actuelle et ce qui les a poussés à devenir ce qu’ils sont, d’où les flashbacks. Ainsi chaque protagoniste à son épisode attitré et son vice propre. Cela me trouble de rester floue, mais à votre avis, le traumatisme passé en serait-il à l’origine ? En tout cas, la poésie que nous dévoilent certains épisodes me rappelle une scène de tragédie grecque. Tragiquement beau.

Ainsi le fil rouge suit son cour et les fantômes de la maison, ou du passé à vous de juger, interviennent pour cesser une fois pour toute les tourments de cette famille.

J’ai eu un peu de mal à dormir, mais après réflexion, ce n’est que psychologique 😉

Coup de cœur 2018 pour ma part, foncez ! 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *