Mes lectures

Pauvre âme en perdition

Auteur Serena Valentino
Edition Hachette
Genre Disney
Publication 9 mai 2019
En quel honneur Lire un bouquin sur ma méchante préférée

Résumé : Nous connaissons tous l’histoire de la petite sirène, ce conte ancestral qui nous rappelle qu’il faut parfois perdre sa voix pour mieux la retrouver. Ariel désire explorer le monde et s’aventurer au-delà des frontières du royaume de son père, le roi des océans. Par amour, elle renonce à sa voix et manque d’y laisser la vie. Mais le bien l’emporte, et elle sort de ces épreuves métamorphosée et heureuse. Pourtant, ce n’est que la moitié de l’histoire. Qu’en est-il de son ennemie Ursula, la terrible sorcière des mers? Pourquoi et comment est-elle devenue si retorse et pleine de haine, dédaignée par la cour de Triton? Voici l’histoire d’une pauvre âme en perdition…

Quand j’ai vu qu’il existait un bouquin sur ma méchante de Disney favorite, je me suis empressée de l’acheter !

Au départ, ma lecture semblait très intéressante : On nous présente l’histoire d’Ursula, son passé. Une histoire touchante. On y ajoute des personnages et des péripéties tout en conservant l’histoire basique de la petite sirène sans qu’elle soit modifiée. D’ailleurs leurs noms sont très inspirés et certains reflète leur personnalité. Par exemple, Mirliflor, définition : Jeune élégant satisfait de sa personne. On a même quelques retranscriptions exactes du texte du dessin animé et notamment la chanson d’Ursula. On nous ajoute même des connaissances entre les personnages des différents Disney.

J’ai été un peu déçue je l’avoue. Tout d’abord parce que l’on ajoute des personnages mais que l’on ne les développe pas assez. Ils sont simples et parfois trop caricaturés. Les sœurs ne font que s’arracher les vêtements et crier après leur sœur, c’est l’impression que donne la description. Parfois la notion de gentil/méchant est confuse et on ne sait plus à quel personnage s’attacher. Deux éléments mentionnés tel que « l’enlèvement de Circée » ou encore « l’histoire de la bête et les sœurs sorcières » ne sont pour moi pas assez expliqué. Je n’ai pas lu les autres tomes, peut être ont-ils les réponses à mes questions ?  Et enfin, j’ai apprécié ce concept d’« âme en perdition » pour Ursula mais elle a tellement été effacée pendant les ¾ du bouquin que l’effet de mon histoire et de la fin ne m’ont même pas donné de pitié pour elle. Je ne m’attendais pas à une histoire de colère et de pouvoir trop puissant à ce niveau-là, et c’est pour cela justement que j’aurais aimé plus de présence de la part de ce personnage.

Pour résumé, l’histoire est intéressante et recherchée. Un point de vue totalement différent du dessin animé. Malheureusement une fin un peu bâclée et des personnages trop simple.

Néanmoins, une histoire pour les jeunes qui permet tout de même de bien se situer dans l’univers de Disney. Toujours sympa à lire une aprèm au coin biblio !

Je lirais les autres tomes pour percer à jours les nouveaux persos et les anciens pour découvrir ce que nous réserve cette saga. Car il y a un potentiel et peut être que ce tome n’est pas celui qui l’expose de la meilleure façon.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *