Mes lectures

Les contes d’Amy

AuteurFrédéric Livyns
EditionSéma Editions
GenrePolicier, horreur, thriller
Publication23 octobre 2013
En quel honneurFinir un bouquin de la PAL datant des Halliennales 2017

Résumé : Quels secrets se cachent derrière les murs de ce vieil asile abandonné ? Pourquoi ne trouve-t-il pas d’acquéreur après tant d’années ? Quelles horreurs renferment les cellules désertées ? Ce recueil contient douze contes terrifiants magnifiquement illustrés par Kévin Biseau dans lesquels spectres et démons se livrent à une macabre sarabande. Ne soyez pas timide et entrez dans la danse ! Laissez Amy vous conter une petite histoire…

Je tiens tout d’abord à préciser que l’auteur est un homme à l’allure dérangé vu ses écrits, mais en réalité très sympa. N’hésitez pas à le contacter pour donner votre avis, je pense qu’il en serait ravi!

Bon celui-ci aussi ça faisait 3 ans qu’il trainait dans ma PAL et maintenant que je me suis mise à lire régulièrement, j’ai trouvé le courage.

Et du courage il m’en a fallu ! Je ne sous-entends pas par la que c’était bof, non justement ! Comme vous avez pu le remarquer, c’est de l’horreur. A certains moments, je me suis bien fait dessus pour tout vous dire.

Les contes d’Amy késako ? C’est un repère de nouvelles dans lequel nous retrouvons douze histoires pour la plupart macabres et rédigée par Amy, une fillette au visage de vieille, pensionnaire d’un ancien asile comme l’explique l’intro. Cette fillette a apparemment le pouvoir de réaliser ses écrits dans les rêves de ses victimes. C’est ce que Coralie apprend en fouillant dans de vieux documents d’un ancien hôpital que son mari souhaite réaménager en maison.

Cette Amy n’a pas du avoir l’enfance facile, mais en tout cas, sa « patte » ne m’a pas déplu !

On passe de la terreur à la tristesse avec quelque fois un humour déplacé. J’avoue avoir été effrayée, surtout par Amour éternel. Avoir pleuré pour Aurevoir et Eurydice. Mais aussi avoir été dérangée notamment par Réminiscences et La véritable nature de l’homme. Ce qui est intéressant, c’est de voir la différence de chaque nouvelles. En effet, on retrouve une impressionnante diversité d’histoires le tout dans un même thème d’écriture. C’est à ne jamais s’ennuyer!

J’ai trouvé original l’intro et l’outro. Je m’attendais un peu à cette fin qui paraissait facile mais néanmoins légitime par rapport aux histoires.

En tout cas, ce fût un très bon moment de lecture, j’ai adoré.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *